Sommaire

Imaginez que vous rentrez du travail et que votre repas de midi est déjà prêt... ! Rien n'a brûlé, bien que vous ayez été absent depuis huit heures du matin ! Vous avez simplement préparé votre plat dans une cocotte noire, que vous avez placée dans votre four solaire. Et le soleil s'est occupé du reste ! Mais, la magie de la cuisine solaire s'étend à bien d'autres situations. C'est la promesse, par exemple, d' un barbecue entre amis sans la galère du feu qui ne veut pas prendre, des braises qui ne sont pas prêtes à temps, de la fumée qui gène tout le monde... La cuisine solaire, c'est aucun de dégagement de fumée ni de CO2, et l'utilisation d'une énergie gratuite et écologique, le soleil !

Four solaire : la plus simple des cuisines solaires

Principe du four solaire

Le plus connu des systèmes de cuisine solaire, sans doute aussi le plus utilisé, le four solaire, est un système très simple. Il utilise une boîte, généralement en bois, très bien isolée, noire à l'intérieur et munie d'un couvercle vitré, légèrement incliné, qui ferme de manière étanche le four solaire.

Vous orientez la vitre en direction du soleil. L'intérieur noir du four transforme l'énergie solaire en chaleur, et l'isolation conserve cette chaleur, qui cuit les aliments. C'est le principe de l'effet de serre.

Utilisation du four solaire

Par temps ensoleillé, l'été, la température du four atteint facilement entre 110°C et 120°C. On peut même obtenir jusqu'à 150-160°C vers 14-15h00, quand le soleil est le plus chaud.

Au bout de 1 à 4 heures, la nourriture est cuite, et ceci sans qu'il ne soit nécessaire de la surveiller (à part la réorientation du four pour suivre la course du soleil, si la cuisson dure plus d'1 heure).

Tout ce qui se cuisine au four ou en cocotte peut être cuit dans un four solaire, à condition que le soleil brille : tous les légumes, les plats en sauce, le riz, le poisson, la plupart des viandes, etc. Pour les pâtisseries, misez plutôt sur les gâteaux à pâte molle, comme les fondants au chocolat ou les brioches, qui nécessitent des températures moins élevées que les tartes par exemple. Certains préparent même leurs conserves de fruits ou de légumes au four solaire.

 

Parabole : la cuisine solaire façon barbecue

Principe du barbecue solaire

Le barbecue solaire utilise le principe de la concentration des rayons par des miroirs. Grâce à sa forme parabolique et à sa surface réfléchissante, la parabole concentre en son centre (son foyer) tous les rayons du soleil. L'énergie solaire est donc concentrée sur votre plat en préparation.

Ce système permet d'obtenir des températures impressionnantes : on arrive en instantané à atteindre 200°C !

Diamètre de la parabole pour réussir toutes les grillades : minimum 100 cm, idéalement 140 cm.

La parabole solaire peut être fabriquée :

  • En inox : c'est robuste, mais un peu lourd.
  • En aluminium : c'est moins lourd, plus facilement transportable. On aura :
    • des réflecteurs (la parabole elle-même) en aluminium anodisé ;
    • une structure en aluminium brut ou en bois.

Grillades, fritures, cuisson vapeur

L'énergie dégagée par la concentration du rayonnement solaire permet tous les types de cuisine. En fonction du type de cuisson désiré, on adaptera les ustensiles culinaires, que l'on choisira toujours noirs (acier émaillé ou fonte) :

  • cocotte ou marmite : cuisson mijotée ou vapeur, ou cuisson à l'eau (pâtes, par exemple) ;
  • poêle : aliments sautés ou grillés ;
  • plancha : grillades.

En pratique, pour faire griller les aliments, vous laisserez chauffer la poêle ou la plancha 10 minutes avant de mettre à griller ce que vous souhaitez.

Pour conserver l'efficacité maximale, il est préférable de réorienter la parabole toutes les 30 minutes. En général, la parabole est équipée d'un viseur, qui permet de pointer le soleil avec précision. Dans le cas contraire, il suffit d'aligner l'ombre des pieds de la parabole pour obtenir la bonne orientation.

Une parabole peut même parfois être utilisée en hiver, quand le soleil se montre généreux.

Autres outils de cuisine solaire

La cuisine solaire ne se limite pas au four et à la parabole, même si ce sont les outils les plus utilisés. On trouve une multitude de possibilités, dont voici 2 exemples :

  • Les séchoirs solaires : ils peuvent prendre des formes très différentes, en fonction des aliments à sécher. Il s'agit généralement d'un capteur solaire à air, dans lequel de l'air va circuler en se réchauffant. Cet air chaud traverse alors plusieurs claies où sont disposés les fruits ou des plantes à sécher.
  • La bouilloire solaire : deux panneaux semi-circulaires réfléchissants entourent un tube (ou bouteille) en verre. Ils peuvent être dépliés pour capter les rayons du soleil. Ceux-ci sont alors reflétés et concentrés sur le tube, où l'eau se met à chauffer. Sur certains modèles, les panneaux réfléchissants peuvent aussi servir d'isolant, et la bouilloire solaire devient alors une bouteille thermos !

Pour en savoir plus :

  • Cuisiner à l'énergie solaire est possible aussi bien au jardin qu'en camping ou en randonnée. Le cuiseur solaire se décline désormais en plusieurs modèles, du barbecue solaire au four solaire, selon ce que l'on souhaite faire.
  • Grâce aux innovations technologiques, une petite révolution est en train de débarquer dans les cuisines : le four à induction.
  • Nouvelle tendance culinaire qui commence à être adoptée par les plus grands chefs, la cuisson à basse température est idéale pour préserver à la fois les qualités gustatives et nutritives de vos plats.
40 plans de cuisine

40 plans de cuisine : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • 40 plans commentés pour vous inspirer
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire