Sommaire

Design, la crédence en verre apporte de la lumière et de la brillance à la cuisine. Elle existe en verre minéral ou en verre de synthèse, chacun de ces types étant doté de caractéristiques particulières en termes de robustesse et de résistance aux chocs ou à la chaleur. Voici quelques éléments pour vous aider dans votre choix.

La crédence en verre minéral

Atouts

Matériau noble, le verre minéral utilisé pour les crédences est un verre trempé (on parle également de verre Securit®) : ce traitement thermique lui confère une haute résistante mécanique, notamment aux chocs.

Par ailleurs :

  • La crédence en verre minéral supporte bien la chaleur, même si, par précaution, il faut toujours laisser au moins 10 cm derrière les plaques de cuisson.
  • Non poreux, le verre minéral résiste bien aux projections d'huile ou de matières grasses brûlantes.
  • Il dispose également d'une qualité d'inertie à tous les liquides, y compris les solvants.

Limites

La résistance aux rayures de la crédence en verre minéral trempé reste relative.

Sa coupe est délicate, et s'effectue à l'aide d'un disque diamant.

 

La crédence en verre de synthèse

Crédence en polycarbonate

Il s'agit d'un matériau léger et incassable aux multiples atouts :

  • Souvent traité anti-abrasion, il est robuste.
  • Il résiste à la chaleur jusqu'à 250 °C. Mais là encore, par précaution, mieux vaut conserver un espace d'au moins 10 cm avec les plaques de cuisson.
  • À qualités de résistance similaires au verre trempé, le polycarbonate a l'avantage d'être facilement ajustable avec une scie sauteuse, circulaire ou cloche.

Crédence en polymère thermoplastique

La marque fabricante la plus connue est Plexiglas®.

C'est un matériau économique et léger, mais qui, pour le reste, est moins adapté à une utilisation en crédence :

  • Il est nettement moins robuste que le verre trempé ou le polycarbonate.
  • Son point d'amollissement se situe à 120 °C : il est donc impossible d'installer une crédence de ce type derrière les plaques de cuisson. De plus, la moindre projection graisseuse brûlante peut l'endommager.
  • C'est un matériau sensible aux produits détergents et à l'abrasion.
  • La crédence en polymère thermoplastique craint les rayures.

Une crédence en verre : style

Aspect selon les verres

La crédence en verre peut être transparente, opaque, brillante, mate, sablée, laquée ou émaillée. Elle est disponible dans de nombreuses couleurs.

Verre minéral et polycarbonate sont teintés dans la masse : ils ne se décolorent pas avec le temps.

Le polymère thermoplastique a l'avantage de permettre une impression sur une grande superficie. Toutes les fantaisies sont permises : décors urbains, motifs fleuris, voire photographies personnelles si vous faites appel à une entreprise spécialisée dans l'impression à la demande.

Décoration

Vendues par plaques standard d'une épaisseur de 4 à 8 mm ou découpées sur mesure, les crédences en verre ont une apparence contemporaine, et s'intègrent à merveille dans tous les types de cuisine, qu'elles soient d'inspiration design, baroque, vintage ou scandinave.

Les crédences en verre se marient harmonieusement à tous les types de plan de travail et à tous les coloris de façade. Qu'elles soient en verre minéral ou en verre de synthèse, elles apportent brillance et luminosité à la pièce. Elles offrent également un effet de profondeur.

Lire l'article Ooreka

Pose et entretien d'une crédence en verre

Pose

Les crédences en verre se posent soit par le biais de rails de fixation, soit avec de la colle ou du ruban adhésif.

Pour poser votre crédence avec des rails de fixation, vous devez :

  1. reporter la largeur de la crédence sur le mur, puis délimiter les emplacements des rails inférieur et supérieur ;
  2. vérifier que les emplacements sont parfaitement horizontaux grâce à un niveau à bulle ;
  3. percer le mur pour y visser les rails ;
  4. placer la crédence en la faisant coulisser entre les deux rails ;
  5. vous assurer de l'étanchéité avec des joints.

Si vous choisissez la méthode par colle ou ruban adhésif, il vous faut :

  1. vérifier à blanc que les dimensions de la crédence correspondent à l'emplacement prévu ;
  2. déposer du ruban adhésif ou de la colle au pistolet au verso de la crédence ;
  3. étaler également de la colle directement sur le mur si vos plaques sont lourdes ;
  4. placer la crédence, appuyer une dizaine de secondes puis laisser sécher 48 h ;
  5. sceller les joints.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Entretien

La crédence en verre minéral ou en polycarbonate se nettoie très facilement. Vous utiliserez indifféremment des éponges, des chiffons, et des produits détergents.

La crédence en polymère thermoplastique se lave au chiffon doux et à l'eau savonneuse, ce qui n'est pas idéal pour dégraisser la surface.

Acheter une crédence en verre

Pour acheter une crédence en verre, tournez-vous vers les grandes enseignes d'aménagement, les magasins de bricolage, les boutiques en ligne, les magasins de décoration.

Côté budget, prévoyez :

  • entre 30 € et 150 € par m² pour du polymère thermoplastique ;
  • entre 70 € et 300 € par m² pour du polycarbonate ;
  • à partir de 200 € par m² pour du verre minéral.
40 plans de cuisine

40 plans de cuisine : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • 40 plans commentés pour vous inspirer
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Sol, murs et crédence

Sommaire